à son aise

à son aise, (frz. –ähs), nach Bequemlichkeit; à son goût (–song guh), nach seinem Geschmack; à son loisir (–loasir), nach Behagen.


http://www.zeno.org/Herder-1854.

Schlagen Sie auch in anderen Wörterbüchern nach:

  • A son aise — (fr., spr. A son äs), nach seiner Bequemlichkeit; A son alse leben, sein gutes Auskommen haben. A son gout (spr. A song guh), nach seinem Geschmack, nach Gefallen (ein Musikstück vortragen). A son loisir (spr. A song loasir), nach Bequemlichkeit …   Pierer's Universal-Lexikon

  • à son aise — [asõn ɛz] <fr. ; eigtl. »nach seiner Behaglichkeit, Bequemlichkeit«> bequem, behaglich; son aise leben: sein gutes Auskommen haben, wohlhabend sein …   Das große Fremdwörterbuch

  • à son aise — (frz., spr. ßonnähs ), nach seinem Behagen, bequem; à son goût (spr. ßong guh) nach seinem Geschmack …   Kleines Konversations-Lexikon

  • a son aise — (franz., spr. a ßonn ǟs ), nach seiner Bequemlichkeit, Gemächlichkeit; davon stammt das scherzhaft vulgäre: »in seinem Esse sein« …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Être, se sentir à l'aise, à son aise — ● Être, se sentir à l aise, à son aise ne ressentir aucune gêne physique, être libre de ses mouvements : Se sentir à l aise dans un vêtement …   Encyclopédie Universelle

  • Être, se sentir, mettre quelqu'un à l'aise, à son aise — ● Être, se sentir, mettre quelqu un à l aise, à son aise dans l état de quelqu un qui n est soumis à aucune contrainte d ordre psychologique ou intellectuel, qui peut agir, s exprimer librement : Il est à l aise dans tous les milieux …   Encyclopédie Universelle

  • mal à l'aise, mal à son aise — ● mal à l aise, mal à son aise éprouver une impression de gêne physique ou psychologique …   Encyclopédie Universelle

  • En parler à son aise — ● En parler à son aise s exprimer sans tenir compte de la situation d autrui …   Encyclopédie Universelle

  • En prendre à son aise — ● En prendre à son aise se conduire avec désinvolture …   Encyclopédie Universelle

  • bande-à-l’aise —    Homme qui n’est que médiocrement porté par son tempérament vers les choses de la fouterie, et qui bande plus volontiers avec son cerveau qu’avec son membre comme la plupart des écrivains.         Qu’on me baise,    Mon con, Nicaise,    Se… …   Dictionnaire Érotique moderne

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”