a son aise

a son aise

a son aise (franz., spr. a ßonn ǟs'), nach seiner Bequemlichkeit, Gemächlichkeit; davon stammt das scherzhaft-vulgäre: »in seinem Esse sein«.


http://www.zeno.org/Meyers-1905. 1905–1909.

Schlagen Sie auch in anderen Wörterbüchern nach:

  • à son aise — [asõn ɛz] <fr. ; eigtl. »nach seiner Behaglichkeit, Bequemlichkeit«> bequem, behaglich; son aise leben: sein gutes Auskommen haben, wohlhabend sein …   Das große Fremdwörterbuch

  • A son aise — (fr., spr. A son äs), nach seiner Bequemlichkeit; A son alse leben, sein gutes Auskommen haben. A son gout (spr. A song guh), nach seinem Geschmack, nach Gefallen (ein Musikstück vortragen). A son loisir (spr. A song loasir), nach Bequemlichkeit …   Pierer's Universal-Lexikon

  • à son aise — à son aise, (frz. –ähs), nach Bequemlichkeit; à son goût (–song guh), nach seinem Geschmack; à son loisir (–loasir), nach Behagen …   Herders Conversations-Lexikon

  • à son aise — (frz., spr. ßonnähs ), nach seinem Behagen, bequem; à son goût (spr. ßong guh) nach seinem Geschmack …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Être, se sentir à l'aise, à son aise — ● Être, se sentir à l aise, à son aise ne ressentir aucune gêne physique, être libre de ses mouvements : Se sentir à l aise dans un vêtement …   Encyclopédie Universelle

  • Être, se sentir, mettre quelqu'un à l'aise, à son aise — ● Être, se sentir, mettre quelqu un à l aise, à son aise dans l état de quelqu un qui n est soumis à aucune contrainte d ordre psychologique ou intellectuel, qui peut agir, s exprimer librement : Il est à l aise dans tous les milieux …   Encyclopédie Universelle

  • mal à l'aise, mal à son aise — ● mal à l aise, mal à son aise éprouver une impression de gêne physique ou psychologique …   Encyclopédie Universelle

  • En parler à son aise — ● En parler à son aise s exprimer sans tenir compte de la situation d autrui …   Encyclopédie Universelle

  • En prendre à son aise — ● En prendre à son aise se conduire avec désinvolture …   Encyclopédie Universelle

  • aisé — aisé, ée (è zé, zée) adj. 1°   Qui se fait ou qui est sans peine. Tout deviendra aisé. Il est aisé de prouver. •   Il était aisé à la reine de faire sentir une grandeur qui lui était naturelle, BOSSUET Reine d Angl.. •   Il était encore plus aisé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.