Acamas [1]

ACĂMAS, antis, Gr. Ἀκάμας, αντος, ( Tab. XXVIIII.) des Theseus, Königs zu Athen Sohn, Hygin. Fab. 108. und Demophoons Bruder, nicht aber, wie einige wollen, Sohn. Servius ad Virgil. Aen. II. v. 262. et Muncker. ad Hygin. l. c. Seine Mutter ist ungewiß; und nach einigen Ariadne, nach andern Phädra und nach noch andern Antiope gewesen. Er zog mit den Griechen wider Troja, und wurde nebst dem Diomedes abgeschicket, die entführte Helena von dem Priamus wieder zu fordern. Bey dieser Gelegenheit verliebte sich Laodice, eine Tochter des Priamus, dergestalt in ihn, daß sie sich nicht eher zufrieden gab, als bis sie durch Vorschub des Perseus, Statthalters des Priamus zu Dardano, den jungen Munitus von ihm zurück behielt. Parthen. Erot. c. 16. In dem hernach erfolgten Kriege kroch er selbst mit in das hölzerne Pferd, Virgil. l. c. et Hygin. Fab. 108. und bekam nach Eroberung der Stadt Troja die Elymena, welche mit der Helena war entführet worden, zur Ausbeute. Dictys Cret. lib. V. c. 13. Von ihm hatte sonst der Tribus Acamantis bey den Atheniensern, Demosthenes apud Pierium ad Virg l. c. wie auch der Ort Acamantium den Namen. Steph. Byz. in Ἀκαμάντιον. Einige wollen lieber einen andern, als des Theseus Sohn, aus ihm machen, Pierius ad Virgil l. c. und manche ihn auch vielmehr Athamas, als Acamas, nennen, Emmeness. ad eumd. l. c. die es aber beyderseits nicht treffen.


http://www.zeno.org/Hederich-1770.

Schlagen Sie auch in anderen Wörterbüchern nach:

  • Acamas (son of Theseus) — Acamas, the son of Phaedra and Theseus, and half brother to Demophoon, was a character in the Trojan War. [Diodorus Siculus, iv. 62.] MythologyAfter his father was exiled from Athens, he and his brother were sent to Euboea, where they grew to… …   Wikipedia

  • Acamas (Athenes) — Acamas fils de Thésée Pour les articles homonymes, voir Acamas. Dans la mythologie grecque, Acamas (en Ἀκάμας / Akámas ou Ἀκάμαντος / Akámantos), fils de Thésée et de Phèdre, est l éponyme de la tribu attique des Acamantides. Il n in …   Wikipédia en Français

  • Acamas (Athènes) — Acamas fils de Thésée Pour les articles homonymes, voir Acamas. Dans la mythologie grecque, Acamas (en Ἀκάμας / Akámas ou Ἀκάμαντος / Akámantos), fils de Thésée et de Phèdre, est l éponyme de la tribu attique des Acamantides. Il n in …   Wikipédia en Français

  • Acamas (Thrace) — Acamas fils d Eusoros Pour les articles homonymes, voir Acamas. Dans la mythologie grecque, Acamas (en Ἀκάμας / Akámas ou Ἀκάμαντος / Akámantos), fils d Eusoros et oncle de Cyzicos, combattant du côté Troyen, était le chef d un contingent thrace …   Wikipédia en Français

  • Acamas fils de Thésée — Pour les articles homonymes, voir Acamas. Dans la mythologie grecque, Acamas (en Ἀκάμας / Akámas ou Ἀκάμαντος / Akámantos), fils de Thésée et de Phèdre, est l éponyme de la tribu attique des Acamantides, dont fait partie …   Wikipédia en Français

  • Acamas fils d'Eusoros — Pour les articles homonymes, voir Acamas. Dans la mythologie grecque, Acamas (en Ἀκάμας / Akámas ou Ἀκάμαντος / Akámantos), fils d Eusoros et oncle de Cyzicos, combattant du côté Troyen, était le chef d un contingent thrace, tué par Ajax le grand …   Wikipédia en Français

  • (2594) Acamas —  Pour l’article homonyme, voir Acamas.  (2594) Acamas est un astéroïde troyen de Jupiter. Il a été découvert le 4 octobre 1978 par Charles T. Kowal depuis l observatoire du Mont Palomar. Sommaire 1 Caractéris …   Wikipédia en Français

  • (2594) Acamas — Asteroid (2594) Acamas Eigenschaften des Orbits (Animation) Orbittyp Jupiter Trojaner (L5) Große Halbachse 5,0913 AE …   Deutsch Wikipedia

  • Demophon of Athens — Demophon (?) freeing Aethra, Attic white ground kylix, 470–460 BC, Staatliche Antikensammlungen (Inv. 2687) Demophon (Greek: Δημοφῶν / Δημοφόων) was a king of Athens, according to Pindar, son of Theseus …   Wikipedia

  • Synnada — ou Sinada ou Synada est une ville antique de Phrygie, dont elle devint la capitale sous Constantin. Elle aurait été fondée par Acamas[1]. Elle était célèbre pour ses carrières de marbre. Elle s appelle actuellement Şuhut, en Turquie. Histoire… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”